jeudi 31 décembre 2015

P'tit Biscuit ou l'histoire du bonhomme de pain d'épices qui...





P'tit Biscuit ou l'histoire du bonhomme de Pain d'épices qui ne voulut pas finir en miettes
Cécile Hudrisier
éd. Didier Jeunesse

Dans la forêt, P’tit Biscuit fait de nombreuses rencontres : la souris, le serpent, le hibou, le loup… et tous ont très faim ! P’tit Biscuit propose pour l’un son petit doigt, pour l’autre un bras, pour un autre encore un pied… Il arrive tout débraillé chez la grand-mère, qui entreprend d’égaliser tout ça ! Mais P’tit Biscuit en a décidé autrement… Une chute jubilatoire ! Un régal !

Une très belle surprise, car non, ce n'est pas une reprise de l'histoire de ce grand classique, mais bien un conte détourné, et vous savez sans doute que je suis une grande fan de contes détournés. Dans cette histoire, P'tit Bonhomme se fait manger petit bout par petit bout, et c'est la chute qui est jubilatoire.
Alors si vous êtes à la recherche d'un conte de randonnée original, foncez ! Vos élèves adoreront !







dimanche 20 décembre 2015

La belle nuit de Noël


La belle nuit de Noël
Eric Puybaret


C’est la nuit de Noël, découvrons le Père Noël, son célèbre costume rouge, son fameux traîneau tiré par ses rennes et sa hotte merveilleuse remplie de cadeaux qu'attendent, blottis sagement au fond de leurs lits, les enfants.

Eric Puybaret réenchante le célèbre poème de Clément C. Moore, grand classique de la tradition de Noël.

Ce livre fera parti des lectures offertes de la dernière semaine de classe.




Le poème :

En 1822, un pasteur new-yorkais du nom de Clément Clarke Moore écrivit un  poème mettant en scène un Père Noël entièrement vêtu de rouge, assis dans un traineau tiré par des rennes, avec un sac de jouets toujours plein, et des bas accrochés au-dessus de la cheminée dans l'attente des cadeaux.
Intitulé " A visit from Saint Nicholas " (et oui, c'est Saint Nicolas qui a inspiré la création du Père Noël) puis publié dans un journal, ce poème séduisit immédiatement l'imagination du public. A tel point que le premier vers : " Twas the night before Christmas " prit rapidement la place du titre original.

Le début de ce poème :
C'était la nuit de Noël, un peu avant minuit,
A l'heure où tout est calme, même les souris.
On avait pendu nos bas devant la cheminée,
Pour que le Père Noël les trouve dès son arrivée.
Blottis bien au chaud dans leurs petits lits,
Les enfants sages s'étaient déjà endormis. [...]
Mes autres articles sur le thème de Noël (plusieurs exploitations d'albums, une sélections de livres, un petit chant très sympa,...) : ici

samedi 5 décembre 2015

Waouh, c'est Noël avant l'heure !

Une fois n'est pas de coutume, une petite photo du colis que je viens de recevoir de ma libraire à l'école. Et oui, c'est la libraire qui fait les livraisons école ici ! Petit colis pour Noël, avec le reliquat des crédits mairie pour ma classe. Ce sont des livres dont pour certains je vous avais déjà parlé mais que je n'avais pas en classe, c'était des emprunts à la médiathèque. Voilà, maintenant je les ai, et je suis trèèèès contente. J'ai également craqué pour cet adorable dragon, dont j'ai également la première aventure pour ma classe.

Cornebidouille contre Cornebidouille : pour compléter cette petite série, qui fait mourir de rire mes élèves. 
Professeur Léon et Le gâteau de Léon, parce qu'avec mes élèves, nous avons beaucoup aimé Le monde de Léon.
L'alphabêtisier, Mon monde de 1 à 1000, Ma classe de A à Z : sur ma wishlist bibliothèque de classe, depuis fort longtemps déjà ....



samedi 21 novembre 2015

Tête-à-tête avec mon chat


Tête-à-tête avec mot chat
auteur : Isabelle Simler
éditions courtes et longues
48 pages
22 euros




 

C'est arrivé comme ça. Un beau matin, l'enfant est devenu chat. Et désormais comme son chat, il s'endort en boule, s'amuse avec des coccinelles, fuit un gros chien, grimpe aux arbres. Jusqu'à ce que... De son trait fauve, Isabelle Simler dévoile les secrets d'amitié entre un enfant et son chat.

Extrait

Mon chat et moi, moi et mon chat.

C'est mon chat à moi et moi j'aime être là avec lui.

Tout près de moi, il m'écoute avec ses grands yeux jaunes.

Mon chat et moi, on a des choses à se dire.
Chaque jour, je lui raconte ma vie à moi et lui me dit sa vie de chat.

Ça fait beaucoup de bla-blas et de miaous ces tête-à-tête avec mon chat. 
 
J'ai découvert ce magnifique album, parmi d'autres albums d'Isabelle Simler, dont certains que je connaissais déjà comme Plumes, à l'occasion du salon du livre de Colmar 2014. En cette du jour où je m'apprête à me rendre à l'édition 2015 de ce salon, je me rend compte que cela fait 1 an maintenant et que je ne vous ai toujours pas présenté cet album. 
Ce qui m'a attiré vers le point où se tenait cette auteur-illustratrice, c'est les magnifiques couvertures aux dessins très fins et très détaillés qui l'entouraient. Un vrai coup de coeur pour son coup de crayon  !

J'ai acheté cet album et j'en ai profité pour me le faire dédicacer, d'un mignon petit chat.


Dès la couverture de ce magnifique album on est observé et pris par l'intensité de ce regard de chat. On ouvre l'album et c'est magique. Les illustrations aux traits sont magnifiques. C'est épuré et efficace, on va à l'essentiel et l'émotion passe. Le format de cet album est propice a une lecture collective en classe. Le texte commence par "Mon chat et moi, moi et mon chat." et cela donne le ton. Le chat a une grande présence de par son regard jaune quasi hypnothique au milieu de ses poils noirs, et la fillette qui parle, s'efface déjà.... La relation entre cette fillette et son chat est si fusionnelle, qu'à un moment, il y a une échange de corps. La fillette devient le chat et nous fait vivre sa journée de chat.




Ce livre est beau beau beau, et l'histoire est tout à fait charmante. Je ne l'ai pas encore lu à ma classe, trop d'autres projet, mais je me suis promis de lui garder une place en lecture offerte dans ma classe de CP cette année.

lundi 9 novembre 2015

La légende de Saint Nicolas





La légende de Saint Nicolas
Sophie de Mullenheim, Axelle Vanhoof
éd. Auzou
prix : 9, 80 euros 




Il était une fois trois petits enfants qui n'étaient pas bien riches, mais qui étaient heureux.
Un jour, les trois frères se perdirent dans la forêt. Heureusement, ils aperçurent une maison au loin
: c'était la maison d'un boucher. Malheureusement, ce boucher était méchant... Ainsi commence la célèbre légende de saint Nicolas...









L'histoire de Saint-Nicolas



L'histoire de Saint Nicolas
Quentin Gréban
éd. Mijade 
Prix : 13 euros







Le livre, qui peut-être lu sur l'air de la célèbre chanson, évoque la légende de Saint Nicolas.

Un grand classique, la légende des 3 petits enfants qui s'en étaient allés glaner aux champs et furent hébergés par le boucher qui les enferma dans le saloir. Trois ans plus tard, Saint Nicolas qui passait par là vint les sauver...

Gros coup de coeur sur ce titre. Il était grand temps qu'un nouveau livre sur la légende de Saint-Nicolas soit édité, quoique ce titre a été transposé à notre époque, ce qui fait également son charme. Ce n'est plus aux champs que les enfants s'en allaient glaner...








Quentin Gréban est un auteur que j'aime beaucoup, pour ces textes drôles entre autres (Dis papa pourquoi... ? et Dis maman pourquoi.... ?). Je suis également fan de ses magnifiques aquarelles.


















Seule petite remarque, dommage qu'une fois de plus, Saint-Nicolas soit de rouge vêtu, j'aurai bien aimé un Saint-Nicolas, revêtu de mauve...

dimanche 25 octobre 2015



Les p'tites poules au pays de Toutégratos
Christian Jolibois et Christian Heinrich
éd. Pocket Jeunesse

 
Classe de mer pour les P'tites Poules ! Carmélito, Carmen, Bélino et leurs amis ont débarqué sur une île merveilleuse. Dans ce pays béni des dieux, friandises et douceurs vous tombent généreusement dans le bec. Sans parler des collines de pop-corn et des rivières de menthe à l'eau glacée. Et ici, tout est gratuit ! Un vrai paradis. Mmouais... Peut-être trop beau ? 




Comme je vous en parlais, 2 livres de mes auteurs préférés sont sortis ce mois, et puisque c'est les vacances, j'ai pu les acheter en librairie (j'adore !!! l'odeur des livres, les livres que l'on peut feuilleter....).

Je me suis à nouveau régalée à la lecture de ce nouvel opus des aventures des petites poules, un plaisir des yeux avec des illustrations toujours très bien pensées, avec toujours au moins une référence à un tableau célèbre, cette fois-ci il s'agit d'une version avec Carmélito dans la naissance de Vénus de Botticelli.
Quand au texte, également un régal !
Les p'tites poules arrivent dans un pays merveilleux en passant par un drôle de coquillage, et l'ouverture sur ce nouveau pays se passe tout en haut d'un mât de cocagne, ce qui m'a rappelé un texte dans le manuel de lecture L'oiseau-Lyre (CM1 ou CM2) de mon enfance....

Ce pays dans lequel nos p'tites poules vont rencontrer Cagne et Cocagne a tout en apparence pour être merveilleux... mais ce n'est qu'une apparence... à vous de découvrir la suite, avec autant de plaisir à lire que moi, je vous le souhaite.









En regardant la liste des auteurs présents au salon du livre de Colmar (21 et 22 novembre 2015), j'ai pu voir, que comme l'année dernière, Christian Heinrich serait présent. Je n'ai malheureusement pas pu me faire dédicacer un tome l'année dernière, mais cette année, cet auteur est en tête de ma liste !

samedi 24 octobre 2015

Parole de Loup



 Parole de loup
Geoffroy de Pennart
éd. Ecole des loisirs 

 


Comment diable Igor le loup s est-il retrouvé dans la rivière en chemise de nuit ? Monsieur l agent veut la vérité, toute la vérité, rien que la vérité ! Mais Igor est-il capable de la donner ? Ses intentions dans cette aventure sont-elles seulement avouables ?






Je suis plus que ravie, un nouvel opus des aventures de Igor, un vrai régal comme toujours. Geoffroy de Pennart nous a à nouveau gâtés !

J'ai pris beaucoup de plaisir à livre ce livre, scruter les détails des illustrations. Igor ce grand méchant loup, bien que personnage "méchant" de l'histoire, nous raconte sa version de cette histoire, et nous apparait sous des traits bien sympathique, on le plaindrait presque de s'être retrouvé dans la rivière tout habillé. A quand une version du point de vue des autres personnages de cette histoire ?






Il s'agit à nouveau d'un conte de randonnée, qui est à nouveau prétexte à la rencontre avec les personnages emblématiques : Monsieur Lapin, qui comme souvent ouvre le bal, les 3 petits cochons, Chapeau rond rouge et sa grand mère, Mme Broutchou et ses chevreaux, Petit agneau et Pierre.


Le point de départ de l'histoire racontée par Igor pour justifier son plongeon dans la rivière en pleine journée et cela, vêtu d'une chemise de nuit, une histoire de galette ....








Je n'en dirai pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir par vous même cette nouvelle aventure.











 N'hésitez pas faire un tour sur le site tout neuf de Geoffroy de Pennart : ici









vendredi 9 octobre 2015

Grand concours en partenariat avec les éditions La ville brûle


Avec Les éditions La ville brûle nous vous proposons de gagner cet album (j'en parle ici), et c'est avec beaucoup de plaisir que j'organise ce concours afin de faire de l'un de vous le gagnant de ce très beau titre, un vrai coup de coeur !

Un grand bravo à Hélène, qui a été tirée au sort !



On n'est pas si différents !
Claire Cantais
Sandra Kollender
éd. La ville brûle
13 euros

Pour participer et tenter de gagner, par tirage au sort, c'est très simple, il suffit de laisser un petit commentaire à la suite de cet article pour valider votre participation. Le concours se terminera dimanche 1er novembre.

Attention, il est important de vous identifier, en laissant au moins un  à la fin de votre message, je n'ai aucun moyen de vous contacter, et sans pseudo, cela risque d'être un peu compliqué. Pour une meilleure prise en compte de votre participation, je rajoute un petit point : m'envoyer un mail, en passant par le formulaire de contact (menu de droite) de ce blog pour valider votre participation.

Bonne chance à tous !

On n'est pas si différents !






On n'est pas si différents !
Claire Cantais
Sandra Kollender
éd. La ville brûle
13 euros

La publicité pour une célèbre pâte à tartiner chocolat-noisettes dit et répète qu'il faut beaucoup d'énergie pour être un enfant. C'est vrai. Et c'est vrai pour tous les enfants... même ceux que l'on ne voit jamais dans les pubs à la télé.
Qu'il soit né porteur d'un handicap ou qu'il le soit devenu, qu'il roule, boîte, tâtonne, signe, tourne en rond ou culmine à 60 cm, rien n'interdit à un enfant de manger des tartines chocolatées, de rire, d'être heureux, d'être amoureux, de faire des bêtises, de râler... et surtout d'avoir des amis.
Au fil de ces pages, ni peur ni pitié, pas de bons ou de mauvais sentiments non plus, juste des enfants qui finalement ne sont pas si différents les uns des autres, et peuvent apprendre à se connaître pour mieux vivre ensemble.



Le livre s'adresse à tous les enfants à partir de 3/4 ans. Il est parfait pour aborder les thèmes de la différence et du handicap au cycle 2.
Pas de description des handicaps, mais ils sont évoqués de façon délicate avec beaucoup d'humour. Un jeu de dialogue et de réparties apporte une touche de légèreté.
On n'est pas si différents ! met en lumière des  enfants handicapés qui oui, sont handicapés, mais ne sont pas simplement définis par leur handicap. 


On n'est pas si différents !  dans ce jeu de dialogue entre un enfant et un enfant handicapé montre qu'ils ont bien des points commun et pas uniquement des différences.

Dès le premier échange, le ton est donné : une petite fille en fauteuil roulant, qui répond à l'enfant qu'elle est comme lui, mais avec un truc en plus, elle est handicapée !


J'ai également beaucoup aimé la double page à la fin de l'album qui présente des célébrités handicapées : Frida Kahlo, Michel Petrucianni, Helen Keller, Philippe Croizon, Emmanuelle Laborit, Stephen Hawking, Pascal Duquenne, et Aimée Mullins.



Sur le site de l'éditeur : ici 

Un grand merci aux éditions La ville brûle de m'avoir permis de découvrir ce livre, qui m'accompagnera en classe dans le cadre de l'enseignement moral et civique, dans ma classe de CP.


samedi 5 septembre 2015

Le loup qui enquêtait au musée



Le loup qui enquêtait au musée
Orianne Lallemand
Eléonore Thuillier
Editions Auzou

Le livre : Loup est trainé de force dans un musée, lui qui déteste ça ! Alors qu'il s'ennuie, la grande sirène d'alarme retentit. Une oeuvre d'art a disparu ! Le voici au coeur  d'une véritable enquête policière. Sans plus tarder, Loup endosse son costume de détective et tente de résoudre ce mystère. Finalement, les musées, c'est passionnant !

Un nouvel opus des aventures de mon loup préféré (... et celui de bien d'autres ;)). A acheter sans hésiter, les yeux fermé il est aussi bien que le loup qui voyageait autour du monde, au pays des contes, qui ne voulait plus marcher...



Pour les artistes évoqués (à la sauce loup bien sûr !) : Léonard de Vinci, Vélasquez, Vermeer, Arcimboldo, Picasso, Klee, le douanier Rousseau, Matisse, Munch, Dali.















On y retrouve aussi des squelettes de dinosaures, un Jacquemart, les arts premiers, des animaux naturalisés aujourd'hui disparus, les peintures rupestres, les antiquités égyptienne, les antiquités grecques.







Je vais l'utiliser dans ma classe de CP et CE1.

Vous trouverez le texte dans la rubrique sous mot de passe en suivant le lien : 



Mot de passe à me demander en passant par la rubrique Pour me contacter, merci de vous présenter, et une adresse académique de préférence.

En attendant, quelques images (plus haut dans l'article aussi) :


lundi 24 août 2015

Tout ce qu'une maitresse ne dira jamais



Tout ce qu'une maitresse ne dira jamais
Noé Carlain, Ronan Badel
éd. Elan vert




Un recueil de phrases et de situations cocasses qui sont impensables à l'école : 

- les élèves ont l'autorisation de copier leur voisin

- la maîtresse visse les tables peintes sur le mur de la classe, etc.


Ce qui nous donne : 

"Les deux bavards dans le fond, parlez plus fort, je vous adore !"

"Pas de maths aujourd'hui, c'est trop dur !"




Un livre dans la lignée de Moi j'adore, la maitresse déteste, quoique bien différent, car ici, la maitresse est l'instigatrice des situations cocasses. Quelques photos pour vous faire une idée. 

Un texte de Noé Carlain (en fait, il s'agit Carl Norac qui écrit sous ce pseudo des textes plus drôles, plus politiquement incorrects, que sont écriture plus "sérieuse").





Je l'adore ! La chute est excellente !

Cet album je l'exploite en production d'écrit et bien sûr il nous servira également pour travailler les règles de la classe de manière décalée et rigolote.


Mes documents sur l'école et la rentrée : ici.



A voir : en emc, c'est par ici